jeudi 8 juin 2017

Recherche une jardinière

Le ciel est bleu, la Creuse est belle et les Français, cette fois-ci en toute conscience, s'apprêtent à donner une majorité à des godillots au service des intérêts de classe du capital qui vont les renvoyer, en souriant comme des drogués,  chez Dickens et Zola réunis. Devant un tel degré de bêtise suicidaire, je ne suis pas fatigué, je suis juste en rogne.
Mais comme je n'aime pas la mauvaise humeur misanthropique,   je pense que je vais arrêter après le 17 juin de jouer dans les farces électorales. Je songe à ouvrir du côté du plateau de Millevaches une école autogérée dans une communauté affinitaire où l'on apprendra aux enfants le jardinage, la poésie et le maniement des explosifs, ce qui revient au même. Je recherche donc une jardinière pour parachever le projet. 
Pour le reste, ça ira, merci.

7 commentaires:

  1. Entendre le matin en arrivant au boulot des collègues (des collaborateurs comme dit mon patron) qui répètent en bêlant ce qu’ils ont entendu sur France Inter ou Europe 1, qu’il faut donner une majorité à Macron, la connerie finit par peser sur le moral.

    RépondreSupprimer
  2. Oui c'est effrayant. On se pince, on n'y croit pas. On a beau prévenir, hurler, gueuler, ça ne prend pas. Les Français sont des zombies. Parce que la faute au type de suffrage ou à la presse ou je ne sais quoi, faut arrêter. Ils se sont auto-lobotomisés en toute conscience et voilà tout.
    Poésie et jardinage, il ne reste rien d'autre. Oubliez les explosifs, ça ne sert à rien. Pourquoi tuer des pauvres gens décérébrés ? C'est trop tard. Nous sommes submergés.

    RépondreSupprimer
  3. Élections truquées
    Heureusement il reste l'amour et l'été

    RépondreSupprimer
  4. Titos Patrikios "Sur la barricade du temps ' (Le Temps des Cerises )

    AMOUR ET POLITIQUE, I
    L'instant le plus démocratique
    est celui de l'orgasme partagé

    AMOUR ET POLITIQUE, II
    L'instant le plus démocratique
    est celui de l'orgasme partagé
    avec un infime décalage.

    RépondreSupprimer
  5. Poème trouvé pour Jérôme Leroy :
    "Qu’est-ce qu’une jardinière ?
    C’est une femme qui jardine.
    C’est une caisse à fleurs.
    C’est un mélange de légumes.
    C’est une monitrice d’enfants."

    RépondreSupprimer
  6. Et une viticultrice, Jérôme, hein, une viticultrice...qui vous parlerait du vin que vous dégustez en lisant ceci :

    « Éparpillés dans des librairies, gris de poussière,
    Ni lus, ni cherchés, ni ouverts, ni vendus,
    Mes poèmes seront dégustés comme les vins les plus rares
    Quand ils seront vieux. »

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable