mercredi 24 mai 2017

Hier soir, à Vincennes

C'était une très belle rencontre, hier à Vincennes, dans la splendide libraire Mille Pages. Merci à tous ceux qui sont venus, en particulier les amis et/ou lecteurs de ce blog pour parler de roman noir et de poésie, et boire du vin dans une jolie cour, par une de ces douces et lumineuses soirées de printemps qui ne semblent jamais vouloir finir.
Et demain, départ pour Tubingen où nous retournons à la rencontre de nos lecteurs allemands.

6 commentaires:

  1. J'ai trouvé ! Sur la photo du bandeau, c'est Ivana Troump qui quitte le péroxydé et Cazeneuve lui a envoyé une DS vintage....

    RépondreSupprimer
  2. coupe TAP et taille fine, très adaptés à un discours de combat. Désolé, pas pu venir, mais la bouteille pourra tenir jusqu'à la prochaine occasion.

    RépondreSupprimer
  3. Belle élégance oui et un sourire à faire s'envoler tous les livres des vitrines...

    Ce sera un châteaumeillant, jpw :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouh la la ! un vin du Berry...pour un Toulousain, c'est un peu au-delà du possible, même si face à la soif, tout fait ventre n'est ce pas ? Non j'avais préparé un La coquille, de Patrick Rols, vigneron curieux autoproclamé de Conques (Aveyron). Fabriqué avec amour et biodynamie. Avec une saucisse de buffle commise par le frère du susdit pour que la fête soit complète. Mais c'est juste pour faire saliver et donner envie de revenir que je dis ça.

      Supprimer
  4. Jérôme, tel le chat maigre. Agilesse et soupleté. RAS.

    RépondreSupprimer

ouverture du feu en position défavorable