mardi 30 mai 2017

Hélène ou le pont traversé.


Hélène ou le règne végétal. 
Edition originale chez Seghers, trouvée au Pont Traversé, l'ancienne librairie de Marcel Béalu, à l'angle de la rue de Vaugirard et de la rue Madame. Hélas, seulement le premier volume. Mais tout de même. 
On a tout appris, ou presque, avec René Guy Cadou. En tout cas une forme de douceur qui exclut la mièvrerie, un art d’aimer, un courage discret, un lyrisme mesuré, comme ses vers. Pas d’épanchement, juste un certain goût pour dire les paysages, l’enfance, le corps. 
Aucune provocation, seulement des invitations. Une poésie avec des mots de tous les jours mais consciente d’être une parole d’essence particulière. Un équilibre français, si vous voulez. Pas forcément à la mode. Mais tous ses poèmes sont autant de matériaux préparatoires au bonheur de me promener avec toi.